Organigramme fonctionnel

Conseil d’administration

Le conseil d’administration de notre Centre est composé des membres suivants :

Membres proposés par le Conseil de Gouvernement :

  • M. Laurent MERTZ, Conseiller de Gouvernement 1ère classe, nommé Président
  • M. Serge HOFFMANN, Premier inspecteur des finances, nommé Vice-président
  • Mme Linda SCHUMACHER, Conseiller

Membres proposés par le Conseil de Gouvernement représentant les intérêts des usager :

  • M. Aloyse PAULUS, Membre du conseil d’administration de la Fondation Kraïzbierg
  • M. Jean-Marc SCHEER, Membre du conseil supérieur des personnes handicapées

Membres représentant les hôpitaux généraux :

  • Mme Monique BIRKEL, Directeur des Soins, représentant le Centre hospitalier de Luxembourg (CHL)
  • M. Serge HAAG, Directeur des soins, représentant le Centre hospitalier Emile Mayrisch (CHEM)
  • Dr Claude SCHUMMER, Directeur Général, représentant les Hôpitaux Robert Schuman (HRS)
  • Dr Paul WIRTGEN, Directeur Médical, représentant le Centre hospitalier du Nord (CHdN)

Membre représentant le conseil médical :

  • Dr Jean-Paul SCHMIZ, Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation (CNRFR)

Membre représentant la délégation du personnel :

  • Mme Monique PEGELS, Présidente de la délégation du personnel (CNRFR)      

Membres voix consultative :

  • Dr Frédéric CHANTRAINE, Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation (CNRFR)
  • M. Pascal FEITLER, Membre de la délégation du personnel (CNRFR)
  • M. Laurent ZANOTELLI, Commissaire des hôpitaux

Comité de direction

  • Dr Gaston SCHÜTZ – Directeur Général
  • M. Thomas HENKELS – Directeur Administratif et Financier
  • M. Patrick SCHWARZ – Directeur des Soins
    • Tél. (+352) 2698 – 2100/2101/2102
    • Fax (+352) 2698 – 2999
    • Email: direction@rehazenter.lu

Conseil médical

  • Dr Jean-Paul SCHMIZ – Président / Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation
  • Dr Frédéric CHANTRAINE – Secrétaire / Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation
  • Dr Thierry DEBUGNE – Membre du Conseil médical / Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation

Comité de prévention des infections nosocomiales (CPIN)

  • Dr Jean-Paul SCHMIZ – Président / Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation
  • Mme Armelle COLLOT – Infirmière Hygiéniste
  • Dr Gaston SCHÜTZ – Directeur Général
  • M. Thomas HENKELS – Directeur Administratif et Financier
  • M. Patrick SCHWARZ – Directeur des Soins

Comité d’Éthique

  • Dr Jean-Paul SCHMIZ – Président du Comité d’Ethique / Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation / CNRFR
  • Dr Franck MULLER – Vice-Président du Comité d’Ethique / Hôpital Intercommunal Steinfort
  • M. Claude MARTINI – Membre / Infirmier / CNRFR
  • Mme Andrée BOURG –Secrétaire du Comité d’Ethique / Assistante sociale / Hôpital Intercommunal Steinfort
  • M. Jérôme KAPS – Kinésithérapeute / CNRFR
  • Mme Sophie MARSON –Membre / Hôpital Intercommunal Steinfort

La mise en place du Comité d’Éthique est régie par l’article 24 de la loi du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Le comité d’Éthique est mixte, c’est-à-dire commun au Rehazenter et à l’Hôpital Intercommunal de Steinfort.

Les membres sont recrutés parmi les médecins et les autres membres du personnel de ces établissements. Des personnes extérieures peuvent également être membres du comité d’Éthique et ce sur concertation des organismes gestionnaires. La diversité des compétences doit être assurée dans le domaine médical, ainsi qu’à l’égard des questions d’ordre éthique, moral, social et juridique. La mission du comité d’Éthique est quadruple :

  1. Il est d’abord une aide à la décision au patient ou à ses proches, si le patient n’est plus en état de s’exprimer, ainsi qu’aux médecins chaque fois qu’une pluralité de démarches donne lieu à des dilemmes éthiques.
  2. Le comité d’Éthique se préoccupe du respect de l’intégrité physique et morale des malades.
  3. A la demande de l’organisme gestionnaire, le comité d’Éthique aide à élaborer des lignes de conduites internes aux établissements pour autant qu’elles concernent des questions d’éthique.
  4. Finalement le comité d’Éthique doit familiariser et former le personnel à la discussion ouverte et dépassionnée de questions d’éthique.

Le comité d’Éthique émet des avis en toute indépendance de l’organisme gestionnaire et de la direction des établissements. Les avis sont confidentiels et non contraignants. Les avis respectent pleinement la loi, la déontologie et les règles de pratique médicale. La fonction du comité d’Éthique est purement consultative et elle ne met pas en question l’autonomie des malades, des médecins et des membres de l’équipe pluri et interdisciplinaire intervenant dans la prise en charge des malades.

Le comité d’Éthique peut être saisi par le patient et/ou par ses proches ainsi que par le médecin traitant.

En ce qui concerne l’élaboration de règles de conduite interne aux établissements, le droit de saisine est réservé au seul gestionnaire de l’hôpital. En ce qui concerne les questions d’ordre éthique qui ne touchent pas la relation soigné-soignant et les questions d’ordre éthique qui n’ont pas de rapport avec les règles de conduite interne aux établissements, les membres du personnel ou toute autre personne peuvent saisir le comité d’éthique.

Sur le plan pratique, la saisine est mise en route par un courrier écrit adressé au comité d’Éthique ou par une demande orale simultanée à deux membres du comité d’Éthique pour éviter toute ambiguïté dans la compréhension du problème. Le courrier écrit peut être déposé dans une boîte aux lettres mise à la disposition à cet effet par l’organisme gestionnaire ou via courriel électronique sur l’adresse suivante comite.ethique@rehazenter.lu. L’avis du comité d’Éthique sera communiqué au demandeur ainsi qu’au malade et/ou à ses proches, ainsi qu’au médecin traitant. Le malade a le droit de refuser qu’un avis lui soit transmis.

– Le Comité d’éthique du Rehazenter

Centre National de Rééducation Fonctionnelle et de Réadaptation – Rehazenter
1 rue André Vésale
L-2674 Luxembourg
comite.ethique@rehazenter.lu
Hôpital Intercommunal de Steinfort
B.P. 65
L-8401 Steinfort
Comite.ethique@his.lu

Conseil scientifique

  • Dr Thierry DEBUGNE  – CNRFR – Rehazenter – Représentant Conseil Médical
  • Dr Elisabeth HOFFMANN  – CHNP
  • Dr Marguerite LECHES  – Centre Hospitalier du Luxembourg
  • Dr Danièle LEDESCH-CAMUS  – Centre Hospitalier du Nord
  • Dr Jean-Paul SCHMIZ – CNRFR – Rehazenter – Représentant du Comité mixte d’éthique

Comité d’évaluation et d’assurance de la qualité des prestations hospitalières (CEAQPH)

  • Dr Gaston SCHÜTZ – CNRFR
  • M. Thomas HENKELS – CNRFR
  • M. Patrick SCHWARZ – CNRFR
  • M. Laurent MERTZ – CNRFR
  • M. Alexandre CHAUVIGNE – CNRFR
  • Mme Edith JUNG – CNRFR
  • Dr Jean-Paul SCHMIZ – CNRFR
  • Mme Monique BIRKEL  – CHL
  • M. Serge HAAG  – CHEM

Délégation du personnel

Membres effects :

  • Mme Monique PEGELS – Président
  • M. Hughes MORAINE – Vice-président
  • M. Loïc CHARLOTTEAUX
  • Mme Elisabete Maria DE SOUSA RODRIGUES
  • M. Florent EYRAUD
  • Mme Estelle REIBEL 

Membres suppléants :

  • M. Hicham CHABABE
  • M. Pascal FEITLER
  • Mme Marie-Odile HAUSHERR
  • Mme Nathalie MARQUES
  • Mme Andreia TEIXEIRA FIGUEREDO
  • M. Olivier Pierre WALTRINY

Comité de Gestion (COGESTION)

Représentants employeur :

  • Dr Gaston SCHÜTZ
  • M. Thomas HENKELS
  • M. Patrick SCHWARZ

Représentants personnel :

  • M. Hughes MORAINE
  • Mme Monique PEGELS
  • Mme Estelle REIBEL

Comité de recherche et enseignement (CORDE)

En parallèle de sa mission principale qui relève du processus PO20 Prendre en charge la personne accidentée de la vie, le Centre développe deux autres processus complémentaires :

  • PO21 Enseigner
  • PO22 Participer et conduire des programmes de Recherche et Développement

Du fait du lien fort existant entre ces deux processus, une instance commune en assure le pilotage : le COmité Recherche, Développement, Enseignement, dit CORDE.

But du CORDE

– Offrir aux patients une prise en charge à la pointe des avancées scientifiques,
– Contribuer au développement qualitatif du Centre,
– Renforcer la notoriété clinique et scientifique du Centre.

Le CORDE est ainsi chargé de :

  • Veiller à faire le lien entre les besoins détectés, par nos professionnels de santé et par nos médecins d’une part, et la recherche et développement qui doit permettre au Centre de proposer des services innovants à nos patients, d’autre part,
  • Assurer un haut niveau de professionnalisme dans la transmission des savoirs du Centre auprès des apprenants,
  • Améliorer en continu la cohérence globale entre les enseignements prodigués, la prise en charge et les recherches et développements entrepris.

Le CORDE est composé de :

  • Dr Frédéric CHANTRAINE – Référent médical – Médecin spécialiste en Médecine Physique et de Réadaptation,
  • Frédéric DIERICK – Référent Recherche – PhD en biomécanique,
  • NOM – Référent Recherche – PhD en psychologie,
  • NOM – Référent Enseignement – Chargée de mission et projet.

Il est ainsi l’interlocuteur privilégié, en interne et en externe, sur tout sujet en rapport avec la recherche (collaboration scientifique, accueil de personnel chercheur temporaire, c’est-à-dire doctorants et post-doctorants) ou les stages (depuis les stages d’observation jusqu’aux stages de Master 2).

Rôles des 2 processus pilotés par le CORDE :

« PO21 Enseigner »

– Accueillir, accompagner tous les stagiaires provenant des établissements d’enseignement de la Grande Région.
– Garantir un enseignement de qualité en transmettant le savoir et les pratiques en matière de rééducation fonctionnelle et de réadaptation et de tout ce qui est lié, grâce à
l’investissement des chargés d’enseignement et des tuteurs institutionnels du Centre.

« PO22 Participer et conduire des programmes de Recherche et Développement »

– Réaliser et participer à des programmes scientifiques de recherche en matière de rééducation fonctionnelle et de réadaptation, et dans les domaines associés.
– Encadrer des stages à mémoire, accueillir du personnel chercheur temporaire (c’est-à-dire doctorants et post-doctorants), contribuer à la construction des savoirs et
partager avec la communauté scientifique.