Le bâtiment

Le « Centre National de Rééducation Fonctionnelle et de Réadaptation (CNRFR) » est situé dans le « Quartier Grünewald » à l’extrémité Est du quartier du Kirchberg.

Le raccordement aux infrastructures étant situé au Nord, les salles de thérapies et les unités d’hospitalisation ont été orientées du côté vallée, plus tranquille.

L’ouverture du Centre en tant que lieu de prestation de services et centre sportif facilite l’intégration des patients dans la vie quotidienne de la société.

La zone verte aménagée, comprenant place publique, places de stationnement et chemins piétons, située entre la voie publique et le bâtiment, sert de tampon vers l’habitat et le raccordement à la circulation.

Les différentes fonctions du bâtiment se répartissent sur quatre niveaux qui s’intègrent à la topographie en tenant compte des contraintes d’accessibilité, d’éclairage et de communication avec l’extérieur. Du point de vue fonctionnel, on distingue la circulation, les unités d’hospitalisation et les appartements thérapeutiques, l’administration et les unités médicotechniques, les salles de thérapies, le gymnase, l’hydro-balnéothérapie avec les piscines, les locaux techniques et les archives, ainsi que les deux niveaux de parking souterrain.

L’éclairage et la ventilation naturelle des zones thérapeutiques sont assurés par l’organisation de cours intérieures.

La communication verticale entre les différents niveaux est assurée principalement par le couloir vitré qui forme la colonne dorsale du bâtiment.

Les unités d’hospitalisation sont conçues comme trois boîtes posées au niveau +1 au-dessus des plateaux thérapeutiques et médicotechniques. Ces volumes transpercent le couloir vitré principal.

Le niveau 0 est accessible depuis l’entrée principale située au niveau de la voie publique. La distribution des espaces publiques se fait par le hall ; il s’agit en l’occurrence du restaurant qui héberge un kiosque et un magasin, la cuisine, et des salles de conférence et de l’auditoire.

Ces espaces ouvrent des vues sur le gymnase et la piscine et favorisent la communication entre les personnes valides et les patients. Le niveau 0 accueille par ailleurs la direction, l’administration, les unités médico-techniques (diagnostic et cabinets de consultation), l’assistance sociale, l’orthophonie, l’orthoptie, l’art et musicothérapie ainsi que la psychologie.

Le niveau -1 est en communication directe avec le parking souterrain et les thérapies extérieures. L’unité de thérapie gymnique adaptée et physiothérapie comprend entre autre un gymnase triple avec espaces pour musculation et réentraînement cardiovasculaire.

L’hydrothérapie avec les différents bains et espaces de traitements s’oriente autour du volume de la piscine avec un bassin thérapeutique et un bassin sportif.

Les services de kinésithérapie et d’ergothérapie sont fortement interconnectés de par leurs relations médicales, thérapeutiques et architecturales.

Les porte-à-faux en béton vu aux niveaux 0 et -1 mettent en valeur les plateaux thérapeutiques et les unités médicotechniques. Entre les différentes strates horizontales est disposée la façade, tel un bandeau vitré, neutre, transparent, constitué de profilés en aluminium. Derrière la façade sont disposés librement les divers locaux fonctionnels.

La finition des murs, plafonds et sols résulte de la structure générale du bâtiment et tient compte des demandes individuelles des différentes unités fonctionnelles pour faciliter l’orientation dans le bâtiment.

Le gymnase

Le Rehazenter dispose d’un hall sportif pour la pratique d’activités de ballons (handball, basketball, volleyball, …), jeux de raquettes (badminton, tennis), ainsi qu’une grande panoplie de matériel qui permettent la mise en place des thérapies pour les patients et l’organisation des séances d’entrainements et de compétitions et tournois pour les utilisateurs externes.

Le hall sportif peut être divisé en trois espaces. Un mur d’escalade, une installation de tir à l’arc et un parcours de bilan en fauteuil roulant élargissent l’offre thérapeutique. A côté une salle de cardio et une petite salle de musculation viennent compléter l’équipement du gymnase.

Décoré du prix spécial IPC/IAKS du Comité Paralympique International en octobre 2009, les infrastructures sportives du Rehazenter sont conformes aux normes et règlements sportifs, assurant une accessibilité adéquate aux personnes à mobilité réduite et permettant la réalisation de compétitions nationales et internationales à des organisations externes.

Pour améliorer l’échange entre la réhabilitation et le handisport, le siège de Comité Paralympique Luxembourgeois se trouve depuis 2016 au Rehazenter. En juin 2017, notre établissement a été nommé Centre National des Sports Paralympiques.

La piscine

Deux bassins complémentaires peuvent être utilisés dans les prises en charge des différentes pathologies (neurologie et traumatologie) ainsi que par des utilisateurs externes (associations, clubs, …).

Le bassin de natation de 25 mètres (29°C) dispose, sur un tiers de sa surface, d’un fond réglable en hauteur (de 0 à 180 cm) pour s’adapter aux différentes thérapies.

En plus de la surveillance des maîtres Instructeurs de Natation, un système informatisé de surveillance détecte tout risque de noyade.

Le bassin thérapeutique (33°C) de 9 x 5 mètres est accessible en chaise roulante via une rampe. Il permet le travail dans des couloirs en paliers de différentes profondeurs. Les thérapeutes peuvent profiter d’un écran montrant en direct les exercices réalisés dans le bassin, facilitant l’observation des mouvements sous l’eau. Des jets de massage et la chromothérapie seront quelques atouts supplémentaires dont pourront profiter les patients.

Trois sièges ascenseurs garantissent un accès facile aux personnes à mobilité réduite.

Les chambres

Le Rehazenter dispose de 24 chambres doubles et 24 chambres simples réparties entre les pôles de rééducation neurologique et de rééducation traumato-orthopédique.

Toutes les chambres disposent d’une salle de bain avec toilette et douche adaptées à tous. Chaque patient peut disposer d’un écran de télévision, de la radio, du téléphone et d’une connexion Internet.

La luminosité et l’espace ainsi que la qualité de l’équipement de chaque chambre contribuent à rendre le séjour de chacun aussi confortable que possible. Les services de coiffeur et pédicure peuvent être réservés sur rendez-vous.

Un kiosque et un magasin sont ouverts dans le restaurant, assurant tout le nécessaire durant le séjour.

Le restaurant

Le Rehazenter dispose d’un restaurant-cafétéria. Une terrasse face à la forêt est accessible en été. C’est un endroit vivant où se côtoient patients et thérapeutes.

Des semaines à thème (fête nationale, …) renforcent ce caractère convivial. Une équipe professionnelle et dynamique propose une cuisine savoureuse et variée (menus quotidiens, grillades, buffet, salade bar, …). Des menus diététiques adaptés et une alimentation protégée peuvent aussi être recommandés par les médecins.  Le personnel du restaurant vous servira les repas et vous accompagnera jusqu’à votre table avec votre plateau si nécessaire. Là, des thérapeutes dédiés pourront prendre le relais.

Les patients hospitalisés prennent leur repas en chambre.

Le restaurant est également accessible aux personnes extérieures au Centre, aux familles, aux participants à des congrès ou séminaires organisés dans l’hôpital ainsi qu’aux clubs sportifs et handisports qui utilisent le gymnase ou la piscine.

L’auditoire

L’auditoire se situe au rez-de-chaussée.

Les cloisons qui délimitent et isolent cet espace peuvent être modulées pour accueillir jusqu’à 180 personnes assises.

L’équipement audio et vidéo et l’isolation acoustique permettent la réalisation de formations, conférences, symposiums, … dans un confort maximal.

Les aménagements extérieurs

L’implantation du Rehazenter s’est faite en respectant au maximum les différents espaces de verdure entourant le bâtiment.

L’aménagement extérieur mêle subtilement la pierre, le métal, le bois, l’eau et les plantations. Ces éléments recréent un cadre tout à fait particulier en mixant nature et architecture.

Des cours intérieures permettent l’entrée de la lumière au sein du centre de rééducation. Celles-ci sont aménagées en terrasses de repos plantées de plusieurs essences et parcourues par des coursives en bois. L’installation de fauteuils y permet le repos des personnes.

La communication entre les blocs de thérapie peut s’effectuer au travers des terrasses de bois disposées dans les cours intérieures. Ces dernières peuvent aussi servir aux traitements en extérieur.

Un terrain de basket couplé à des aires de travail (de différentes textures) avec table et chaises vient compléter les surfaces de thérapie situées en dehors du bâtiment.

Enfin un parcours de réentraînement à la marche et au maniement des chaises roulantes se trouve en situation intermédiaire : il est logé sous une avancée de toit, à l’air libre mais à l’abri des intempéries.

Le parking

Un vaste parking souterrain complété par des emplacements extérieurs offrent 350 places de stationnement.

Deux niveaux de parking souterrain payants sont à la disposition des patients, des visiteurs et du personnel.

Le tarif horaire est de 1 euro. A partir de 3 heures de traitement, une carte de stationnement peut être retirée auprès de la gestion patient afin de bénéficier d’un tarif de 3 euros par jour pour les patients.

Un parking de courte durée se trouve près de l’entrée principale.

Des emplacements pour personnes handicapées sont disponibles dans chacune des aires de stationnement.

Deux parkings pour fournisseurs sont disponibles : un du côté Ouest du bâtiment par l’accès au parking extérieur à l’arrière du bâtiment et un par l’accès au parking Ambulances.