Deux bassins complémentaires peuvent être utilisés dans les prises en charge.
Une piscine de 25 mètres dispose, sur un tiers de sa surface, d’un fond réglable
en hauteur (de 0 à 180 cm) pour s’adapter aux différentes thérapies.
En plus de la surveillance de l’Instructeur de natation, un système informatisé
de surveillance détecte tout risque de noyade.
Le second bassin de 9 x 5 m est accessible en chaise roulante via une rampe.
Il permet le travail dans des couloirs en paliers de différentes profondeurs.
Des jets de massage, bains à bulles, chromothérapie seront quelques atouts
supplémentaires dont pourront profiter les patients.