Le « Centre National de Rééducation Fonctionnelle et de Réadaptation (CNRFR) » est situé dans le « Quartier Grünewald » à l’extrémité Est du quartier du Kirchberg.
Le raccordement aux infrastructures étant situé au Nord, les salles de thérapies et les unités d’hospitalisation peuvent être orientées du côté vallée plus tranquille.

L’ouverture du Centre en tant que lieu de prestation de services et centre sportif facilite l’intégration des patients dans la vie quotidienne de la société.

La zone verte aménagée, comprenant place publique, places de stationnement et chemins piétons, située entre la voie publique et le bâtiment, sert de tampon vers l’habitat et le raccordement à la circulation.

Les différentes fonctions du bâtiment se répartissent sur quatre niveaux qui s’intègrent à la topographie en tenant compte des contraintes d’accessibilité, d’éclairage et de communication avec l’extérieur. Du point de vue fonctionnel, on distingue la circulation, les unités d’hospitalisation et les appartements thérapeutiques, l’administration et les unités médico-techniques, les salles de thérapies, le gymnase, l’hydro-balnéothérapie avec les piscines, les locaux techniques et les archives, ainsi que les deux niveaux de parking souterrain.

L’éclairage et la ventilation naturelle des zones thérapeutiques sont assurés par l’organisation de cours intérieures.

La communication verticale entre les différents niveaux est assurée principalement par le couloir vitré qui forme la colonne dorsale du bâtiment.

Les unités d’hospitalisation sont conçues comme trois boîtes posées au niveau +1 au-dessus des plateaux thérapeutiques et médico-techniques. Ces volumes transpercent le couloir vitré principal.

Le niveau 0 est accessible depuis l’entrée principale située au niveau de la voie publique. La distribution des espaces publiques se fait par le hall ; il s’agit en l’occurrence du restaurant avec la cuisine, du kiosque et des salles de conférence.

Ces espaces ouvrent des vues sur le gymnase et la piscine et favorisent la communication entre les personnes valides et les patients. Le niveau 0 accueille par ailleurs la direction, l’administration, les unités médico-techniques (diagnostic et cabinets de consultation), le service social ainsi que l’unité de neuroréhabilitation cognitive/psychologie.

Le niveau -1 qui est le plateau thérapeutique proprement dit, est en communication directe avec le parking souterrain et les thérapies extérieures. L’unité de thérapie gymnique adaptée et physiothérapie comprend entre autre un gymnase triple avec espaces musculation et réentraînement cardiovasculaire.

L’hydrothérapie avec les différents bains et espaces de traitements s’oriente autour du volume de la piscine avec un bassin thérapeutique et un bassin sportif.

Les services de kinésithérapie et d’ergothérapie sont fortement interconnectés de part leurs relations médicales et thérapeutiques.

Les porte-à-faux en béton vu aux niveaux 0 et -1 mettent en valeur les plateaux thérapeutiques et les unités médico-techniques. Entre les différentes strates horizontales est disposée la façade, tel un bandeau vitré, neutre, transparent, constitué de profilés en aluminium. Derrière la façade sont disposés librement les divers locaux fonctionnels.

La finition des murs, plafonds et sols résulte de la structure générale du bâtiment et tient compte des demandes individuelles des différentes unités fonctionnelles pour faciliter l’orientation dans le bâtiment.